Assurer la maintenance de son défibrillateur

Désormais on peut compter sur la présence d’un défibrillateur dans tous les lieux publics dans lesquels on accueille du monde. C’est une question de santé publique, mais c’est aussi devenu une obligation, suite à des directives qui ont été prises en haut lieu pour assurer à la population française que l’on prend soin d’elle. C’est très important que de se sentir protégé, mais aussi que l’on sache que quoi qu’il arrive, on pourra prendre soin d’une personne qui a une défaillance. A une époque où l’on a l’impression que chacun ne pense qu’à soi, cela fait du bien aux personnes fragiles de constater que l’on se préoccupe d’eux au niveau national.

S’assurer que tout fonctionne bien

Le principe de précaution sanitaire qui est à l’origine de l’apparition des défibrillateurs dans les lieux publics, va dans le sens du développement de la santé de proximité en Europe. C’est l’un des critères sur lesquels nous pouvons fièrement dire que nous faisons la différence avec nos partenaires : en Europe on prend grand soin des citoyens et de leur santé. Mais pour aller plus loin encore, il faut prendre garde à ce que ces appareils médicaux, une fois installés, ne soient pas oubliés dans leur coin. Il faut donc régulièrement un audit de matériovigilance et un service de maintenance pour ces défibrillateurs, pour s’assurer qu’ils ne soient pas en panne au moment où l’on aurait besoin d’eux.

Mettre en œuvre les secours

S’il arrive que quelqu’un subisse un arrêt cardiaque et que l’on doive utiliser sur elle le défibrillateur afin de la sauver, encore faut-il savoir comment utiliser l’appareil en question. Il est donc recommandé de demander aux personnes qui travaillent dans le lieu où il se trouve de suivre une formation pour en connaître le fonctionnement. Il faut en effet être très réactif en cas d’accident, si l’on veut que le soin que l’on prodigue soit efficace.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*