Un peeling dermatologique pour régénérer la peau

Il va exfolier les couches supérieures de la peau afin que celles-ci se régénèrent plus rapidement. Il existe trois types de peeling dermatologique à Paris, le superficiel, le moyen et le profond. Ces différents niveaux correspondent à la durée d'application du produit et donc à la profondeur de l'exfoliation. 

Le peeling dermatologique et l'acné

Le plus superficiel à l'acide glycolique est le plus couramment utilisé chez les dermatologues. C'est un acide de fruits non allergisant qui est parfaitement toléré par la peau. Il combat les effets du vieillissement, les taches brunes, le teint est plus unifié. Le peeling moyen est plus performant pour les rides plus profondes. Quant au peeling profond, il est idéal pour les cicatrices, les rides très marquées. Le peeling est un bon moyen de lutter aussi contre les boutons, les points noirs en complément d'un traitement cosmétique ou médicamenteux. Le peeling dermatologique est conseillé lorsque l'acné a passé le stade de l'inflammation. Ce procédé a fait ses preuves. Il était déjà connu des Égyptiens, des Grecs, des Romains qui employaient différents produits pour faire peler la peau : sel, chaux, moutarde, soufre, jus de fruits…

Il est polyvalent

Le peeling dermatologique traite de nombreux problèmes esthétiques : pores dilatés, boutons, rides, taches, masque de grossesse. Il permet également de traiter certaines imperfections comme le décolleté froissé, les vergetures sur le ventre, les cuisses, l'acné sur le dos. Le peeling superficiel est parfaitement compatible avec une vie professionnelle, il n'est pas douloureux et la peau ne pèle pas. Le peeling moyen pénètre dans le derme, son action est plus complète. Le peeling profond agit sur le derme en profondeur. Il permet de revenir dix voire quinze ans en arrière. C'est un procédé lourd qui n'est pas à la portée de tous, de 500 à 600 euros la séance. Le peeling dermatologique est un acte médical d'où l'importance de s'adresser au bon professionnel.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*